You are here
Home > Nosyland >

Nosyland une utopie pirate ?

joly roger Clown

nous sommes de sacrés pirates ^^

Nosyland c’est un Pays pour les Rêveuses et les Rêveurs mais c’est aussi une tentative pour créer un réseau Pirate mondial 😉

Mais c’est quoi un réseau pirate ? Nosyland une utopie pirate ?

Vaste question alors, pour commencer à y répondre je vous partage aujourd’hui un court extrait du livre TAZ d’Hakim Bey:

Les pirates et les corsaires du 18e siècle ont tissé un « réseau de l’information » qui a recouvert la surface du globe : bien que primitif, il a néanmoins admirablement fonctionné. Éparpillé au travers de ce réseau, il y avait des îles, des cachettes isolées. Certaines de ces îles abritaient de véritables mini-sociétés vivant en toute conscience en dehors de la loi et déterminées à continuer de vivre ainsi, fut-ce pour un moment bref, mais joyeux. 

des « utopies pirates ». 

La technologie moderne, culminant avec les satellites espions, fait de ce genre d’autonomie un rêve romantique. Il n’y a plus d’île pirate !

Nous qui vivons dans le présent, sommes-nous condamnés à ne jamais faire l’expérience de l’autonomie, à ne jamais nous tenir debout, ne fût-ce que pour un bref instant, sur un bout de terre qui soit dirigé par la seule liberté ? En sommes-nous réduits à la nostalgie du passé?

La logique et le ressenti s’unissent pour condamner une telle supposition. La raison dicte que l’on ne peut se battre pour obtenir ce que l’on ne connaît pas ; le cœur se révolte face à un univers suffisamment cruel pour infliger de telles injustices à notre seule génération dans toute l’histoire de l’humanité.

Bruce Sterling, l’un des représentants de la science-fiction cyberpunk, a publié un roman se déroulant dans un futur proche et basé sur le postulat que la chute des systèmes politiques engendrera une prolifération décentralisée d’expériences sociales : des méga-usines autogérées, des enclaves de “NonTravail”, des zones libérées anarchistes, etc…

L’économie de l’information qui induit cette diversité est appelée le Net ; les enclaves (et le titre du livre) sont les îles du Net. 

Dans le futur, la même technologie libérée de tout contrôle politique pourrait rendre possible une monde entier de zones autonomes. Mais, pour l’instant le concept demeure de la science fiction  de la pure spéculation. 

Je crois qu’en extrapolant du passé et du futur des histoires à propos d’ îles dans le net , nous pouvons réunir des preuves qu’une certaine forme d’« enclave libre » est non seulement possible à notre époque, mais qu’elle existe.

Toute ma recherche, toute ma spéculation, s’est bâtie autour du concept de ZONE AUTONOME TEMPORAIRE (ZAT).

fin de l’extrait 

pour aller plus loin je vous met le lien vers le livre d’Hakim Bey disponible gratuitement en PDF

https://www.kaosphorus.net/wp-content/uploads/2014/12/TAZ_Traduction-Fr.pdf

Comment nous rejoindre

le site internet

https://nosyland.com/

Le groupe Facebook pour la réunion

https://www.facebook.com/groups/leroyaumedelarose

Le groupe Facebook pour la métropole

https://www.facebook.com/groups/nosyland.metropole

Le serveur Discord 😉

Nous contacter

Pour conclure

Nous comptons principalement sur le bouche à oreille pour faire connaître Nosyland alors si  ce projet t’intéresse, n’hésites pas à en parler aux gens autour de toi qui pourrais être intéressés.

tu peux aussi retrouver les anciennes News sur le site de la compagnie Le bus bleu

https://lebusbleu.org/blog/

Merci pour ton attention

j’espère te voir bientôt pour partager un moment festif

Alexandre Robert

et toute l’équipe du Bus bleu 

Leave a Reply

Top